Recommandations psychologiques pour un cadeau original

Comment la personne est-elle ? Qu’est ce qu’elle aime ? Quels sont ses besoins ?… Trouver un cadeau ce n’est déjà pas facile et un cadeau original en plus, c’est carrément un défi de taille. Transmettre un sentiment via un présent est souvent difficile au fait que celle qui offre et celle qui reçoit n’ont pas toujours les mêmes envies. Voici deux astuces scientifiques à suivre avant d’acheter son cadeau.

L’intention n’est pas la plus importante

Bien que l’on n’y prête pas toujours attention, un cadeau original ou pas en dit beaucoup sur l’offreur que sur le récepteur du cadeau. Ce n’est pas l’intention qui compte, c’est le résultat d’une étude menée par Nicholas Epley en 2011 qui a été ensuite publiée dans Journal of Experimental Social Psychologie. L’étude a révélé que la plupart des gens préfèrent recevoir un cadeau qui figure déjà dans leur whishlist. La nature du cadeau joue dorénavant un rôle plus important que le fait d’offrir un cadeau d’où l’intention. En d’autres mots, il n’est jamais sur d’avoir un retour positif en offrant un cadeau d’anniversaire seulement par intention.

Offrir un vrai cadeau

Francesca Gino et Francis Flynn sont allés encore plus loin sur la question. Leur étude a montré que du point de vue psychologique l’intention est surtout importante pour celui qui offre. Ça l’aide à se sentir mieux et constitue une raison pour être fier de soi. Par contre, ce n’est pas le même effet chez la personne à qui on offre le cadeau, ça ne la rend pas plus heureuse. A part la différence de préférence, le donneur aura beau se démener, se brûler les neurones pour trouver un cadeau digne de ce nom ; le receveur n’en est pas conscient. Du coup, quel que soit le choix, l’intention c’est bien, mais un vrai cadeau c’est encore mieux.

L’argent ne fait pas le bonheur (des receveurs)

Un cadeau mal apprécié est une situation qui arrive souvent. De même pour l’argent qui a servi à l’acheter. L’offreur peut faire des économies ou vider sa tirelire pour offrir un bon cadeau original à ses proches, un cadeau cher n’est pas plus apprécié qu’un autre. Et encore moins si le présent n’est pas un de ceux que le receveur aurait souhaité. C’est le résultat des études menées par Francesca Gino et Francis Flynn.

Ces études ont également révélées que plus un cadeau est onéreux plus on attend plus de satisfaction de la part du receveur. Un fait qui explique la déception quand l’attente et la réalité ne concordent pas.

Choisir selon le contexte et non en fonction des prix

Dans la même étude quand l’équipe a questionné les sujets à propos d’un cadeau d’anniversaire qu’ils auraient reçu par exemple, le prix ne semble plus compter. Ceux qui ont reçu un cadeau original cher ne sont pas moins reconnaissants que ceux qui ont eu un tee-shirt. Dorénavant, plus besoin de chercher midi à quatorze heures pour finalement arriver à donner la même satisfaction. Autrement c’est surtout pour le compte de l’offreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *